Vendée : les jardins ouvrent leurs portes ce week-end !


04 juin 2021

Du vendredi 4 au dimanche 6 juin ont lieu « Les Rendez-vous aux jardins ». Organisés par le Ministère de la Culture, ils se déclinent en Vendée avec 33 parcs et jardins participants.

Annulés l’an dernier pour raisons sanitaires, « Les Rendez-vous aux jardins » reviennent donc en 2021 sous le thème de « la transmission des savoirs ». En Vendée, 33 sites accueillent le public sous l’égide de l’Association des Parcs et Jardins de Vendée (APJV). « Il y a des jardins botaniques, historiques et même thérapeutiques. » indique son président Alain Durante, interrogé par Ouest-France. Tout le week-end, les visiteurs profiteront de leur « diversité incroyable, du Moyen Âge à l’époque contemporaine ».

Les possibilités dans le Nord-Vendée

La trentaine de sites participants est répartie partout en Vendée avec la part belle faite au Nord-Vendée. Seront ouverts notamment le Jardin de la Chevérière de la Boissière de Montaigu, celui de la Chabotterie à Montréverd ou encore le Jardin des Cèdres à Montaigu (voir détails plus bas). Du côté de la Roche-sur-Yon et ses alentours, les vendéens pourront (re)découvrir le Parc de l’hôpital Georges Mazurelle ou Les Jardins du Loriot à Venansault. Au programme, sont prévus des visites guidées et commentées, des rencontres avec des artisans, des parcours ludiques…

 

Une première pour le Jardin des Cèdres à Montaigu

Trois parcs vendéens sont sollicités pour la première fois cette année : Le Manoir des Sciences de Réaumur, le Jardin de la Villa Grosse Terre (Saint-Hilaire de Riez) et donc le Jardin des Cèdres à Montaigu-Vendée. Ce dernier propose des visites commentées samedi et dimanche, de 10h à 12h et de 14h à 16h.  L’inscription préalable par mail est obligatoire. Les curieux entreront dans ce jardin « à l’anglaise » du XIXème siècle, situé au pied des remparts de Montaigu.

 

Découvrir l’art des jardins européens

« Les Rendez aux jardins » sont l’occasion de mettre en valeur la beauté et la diversité des jardins « à l’talienne », à « l’anglaise » répertoriés par l’APJV. Pour Alain Durante, « les ouvrir au public c’est le chemin vers la protection ». En Vendée comme ailleurs, c’est le week-end pour en profiter.

Thibaud JOUFFRIT

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article