Vendée : Beneteau ferme 3 usines face au Covid-19 !


10 septembre 2020

L'industrie française de la plaisance prévoit une réduction du personnel de 710 à 1390 personnes.

Le géant français de l'industrie nautique, est dans le dur face à la pandémie. Comme annoncé par une grande partie de la presse, lors d'une réunion en Comité Social et Economique (CSE) extraordinaire ayant eu lieu ce mardi 8 septembre, le groupe a décidé la fermeture, cession ou mise en sommeil de 5 sites dans le monde. Parmi eux, 3 sont situés en France et plus précisément en Vendée comme l'indique un communiqué. D'un côté, celui situé à L'Herbaudière sur l'île de Noirmoutier spécialisé dans les bateaux à moteur, et de l'autre Challans chargé de la construction des fins de série. Les deux usines citées comptent 395 salariés dont 336 opérateurs de production. Le troisième site vendéen appelé à fermer ses portes est celui de Luçon employant 15 personnes et chargé des activités logistiques.


Un autre site en difficulté


En plus de la fermeture de ces 3 usines, 3 autres dans le monde verront leur activité ralentie avec une partie des effectifs mis au chômage partiel. Une nouvelle fois, la Vendée est concernée (Le Poiré-sur-Vie) mais également la Pologne (Olecko) et l'Italie (Montefalcone), où sont fabriqués les yachts de luxe du groupe. Au total, Beneteau envisage une baisse des effectifs comprise entre 710 et 1390 personnes sur les 8361 présents dans le groupe au 31 août 2019. La firme précise également que "des éléments financiers complémentaires seront communiqués" le 27 octobre 2020".

Charlie Creteur

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article