Montaigu-Vendée : une nouvelle station d'épuration "moderne" (Saint-Hilaire-de-Loulay) !


15 octobre 2020

Le samedi 10 octobre, la nouvelle station d'épuration de Saint-Hilaire-de-Loulay a été inaugurée. Un site répondant à l'augmentation du nombre d'habitants et s'inscrivant dans le développement durable.

Après 9 mois de travaux, la nouvelle station d'épuration de Saint-Hilaire-de-Loulay a été inaugurée le week-end dernier. Un besoin répondant à la croissance démographique et économique de la commune de Montaigu-Vendée. En effet, elle remplace l'ancienne station du même site, dont la capacité de traitement des eaux usées passe désormais de 3 000 équivalent-habitants à 8 100 traitant de 1 500 à 2 000 m³ d'eau par jour. Un équipement estimé à 1 896 000 € (dont 438 000 € subventionnés par l'Agence de l'eau).

Une installation écologique

Cette station s'insère également dans une démarche écologique envoyant les eaux usées au compost. "Nous avons choisi de traiter les boues en compostage, explique Philippe Huchet, adjoint au monde agricole au sein de la commission environnement, mobilités et aménagements de Montaigu-Vendée. Ainsi, les boues extraites de la station à l’issue de la filière de traitement sont déshydratées pour être réutilisées en compost, valorisable en maraîchage et en agriculture".

Au cœur des nouvelles technologies

De plus, cette installation bénéficie des dernières technologies telles que trois pompes de relevage situées aux Marches-de-Bretagne, sur l'aire gratuite de vidange des camping-cars et rue des Peupliers pour amener les flux dans le premier bassin d'aération (1650 m³). Les eaux usées vont quant à elle, dans un second bassin de 1 300 m³ avant de se jeter dans le ruisseau du Noyer. Ainsi, cette nouvelle station d'épuration s'ajoute aux systèmes d'assainissements collectifs déjà en place sur Montaigu soit, 3 stations d'épuration, 7 systèmes lagunaires et 46 postes de refoulement.

Charlie Creteur

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article