Les Herbiers (Vendée) : suspension de l’arrêté pour l’ouverture des commerces non-alimentaires !


06 novembre 2020

L’arrêté municipal pris par la maire des Herbiers, Véronique Besse pour permettre aux commerces non-alimentaires de rester ouverts, avait été rejeté par la préfecture. La justice a tranché ce jeudi 5 novembre, en faveur de la suspension de cet arrêté.  

La décision du tribunal administratif de Nantes ne s’est pas fait attendre. Le 30 octobre dernier, la maire des Herbiers Véronique Besse signait un arrêté municipal permettant l’ouverture des commerces non-alimentaires malgré le confinement, « jusqu’à ce que l’égalité de traitement soit rétablie ». Un arrêté rejeté le lendemain par la préfecture de Vendée puis finalement suspendu la veille, par le tribunal administratif de Nantes. Via des propos rapportés par Ouest-France, le tribunal s’est justifié. « La décision attaquée compromet la cohérence et l’efficacité des mesures prises, dans l’intérêt de la santé publique, par le Premier ministre, autorité sanitaire compétente », peut-on lire.

« Je ne regrette rien »

De son côté, l’élue herbretaise Véronique Besse a réagi sur les réseaux sociaux : « Sur le fond : Je ne regrette rien de mon action en faveur des commerces de proximité. Je persiste et je signe : il est plus simple de faire respecter la sécurité sanitaire dans des petits commerces que dans des grands. Le combat en faveur des commerces de proximité se poursuit, puisque cet arrêté sera jugé sur le fond dans les prochaines semaines. Nous ne manquerons pas alors de faire reconnaître nos arguments par le Tribunal. La Ville des Herbiers va donc poursuivre autrement son action en faveur des commerces de proximité, en lien avec l’Union des commerçants. Pour nos commerçants, c’est une question de survie ! ». Pour rappel, le Premier ministre, Jean Castex a confirmé dimanche dernier, la fermeture des commerces et des rayons de supermarchés non-essentiels.

Charlie Creteur

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article